Passion Lyre

24 avril 2018

La petite fille du phare - Christophe Ferré

Je vais vous présenter aujourd'hui "La petite fille du phare" de Christophe Ferré, publié chez France Loisirs. Quatrième de couverture :Ploumanac'h. Côte de granit rose. Morgane et Elouan ont laissé leur bébé de dix jours, Gaela, à son frère adolescent Arthur le temps d'une soirée dans un bar proche de leur villa. Mais au retour, un berceau vide les attend. Aucune trace d'effraction, pas de demande de rançon. Les pistes se multiplient mais l'enquête n'avance pas. Au bout de quelques jours, les enquêteurs pensent que la petite fille... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 avril 2018

Le roi des chats - Stephen Vincent Benét

Je vais vous présenter aujourd'hui "Le roi des chats" de Stephen Vincent Benét, publié chez L'Eveilleur, magnifique maison d'édition bordelaise, dans la collection "Etrange", et traduit par Pierre Javel. Quatrième de couverture : "Enfin, ma chère, demanda Mrs Culverin un peu émue, vous n'allez pas me dire... une queue ?" Une queue, oui, et de chat : elle trouble le monde des mélomanes subjugués par sa virtuosité quand son étrange possesseur dirige les plus grands orchestres du monde ; et elle fascine une princesse siamoise qui ne... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 19:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 avril 2018

Le Chat de la mère Raval - Gérard Kammerlocher

Je vais vous présenter aujourd'hui "Le Chat de la mère Raval" de Gérard Kammerlocher, publié chez Edilivre. L'auteur s'est retiré depuis quelques années dans les Landes après avoir bourlingué aux quatre coins du monde grâce une vie professionnelle multiple et très riche. Cette ouverture au monde donne un relief particulier aux histoires qu'il écrit. Quatrième de couverture :L’intrigue du roman de Gérard Kammerlocher, qui débute en 1998, évoque les risques causés par le flou juridique entourant le principe de présomption... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2018

Monet, impressions de l'étang - Stéphane Lambert

  Tout est délicatesse lumineuse et force sombre à la fois, à l'image de ces Nymphéas, peintes tout au long de sa vie, comme une entêtante obsession ... Stéphane Lambert s'est inspiré de la Correspondance de Georges Clémenceau à son ami Claude Monet, publié par la Réunion des Musées Nationaux. c'est une version romanesque et remaniée d'une fiction radiophonique. Il fait partie de mes livres de chevet ... Quatrième de couverture : Giverny. Début du XXème siècle. Un vieil homme s'obstine à saisir l'intimité de la matière à... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2018

Une poignée de cendres - Evelyn Waugh

  Extrèmement contemporain !!! Jubilatoire !!! Ecrivain catholique ET iconoclaste, Evelyn Waugh a "révélé" au grand jour les impostures diverses et variées de notre société judéo-chrétienne, dans un style acerbe ...et élégant. A lire et relire ce savoureux écrivain qui maitrise avec un art consommé, causticité et politiquement incorrect !!! Quatrième de couverture : Féroce et comique à la fois, Une poignée de cendres est assurément l'un des plus grands classiques de l'humour anglais. Une lady saisie par la débauche, son... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 mars 2018

Evgueni Sokolov - Serge Gainsbourg

Serge Gainsbourg, poète magnifique du XXème siècle, frère d'Apollinaire, Modigliani ou Fauré, nous livre dans un conte "parabolique" sa vision d'un monde scatologique ... Orfèvre des mots ... Horloger de la musicalité ... Maitre en causticité et tragédie humaine ... Et avec, malgré tout, une douceur élégante si triste ...  Quatrième de couverture : Auteur, compositeur, chanteur, photographe et metteur en scène, Serge Gainsbourg a écrit le roman d'un peintre, Evguénie Sokolov. Un peintre génial et solitaire. Mais quel est le... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mars 2018

Mark Rothko, rêver de ne pas être - Stéphane Lambert

Grâce à Stéphane Lambert, croisé lors des Rencontres à Lire à Dax en 2016, j'ai eu une véritable révélation sur le lien inextricable entre littérature et peinture ... entre musique et peinture ... entre création et solitude intime et ultime .. Ces mots si délicats qui effleurent des êtres hors du commun ... des destins presque inhumains ... Nicolas de Staël, Mark Rothko ou Claude Monet sont toujours à portée de main, du regard ...Pour approcher l'incommensurable profondeur de l'oeuvre ... Quatrième de couverture : Mark Rothko est... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 15:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2018

Blanc sec et série noire - Philippe Lescarret

  Je reviens aujourd'hui avec beaucoup de plaisir vers Philippe Lescarret avec "Blanc sec et série noire", publié aux éditions Cairn, manifique maison paloise, dans la collection du Noir au Su. Quatrième de couverture : Une ville étudiante de province en proie à une vague d overdoses foudroyantes et incompréhensibles... Une enquête longue et difficile s annonce pour le lieutenant Loubeyres. Bien plus qu une enquête policière, Blanc sec et série noire est un véritable roman noir. Pour son deuxième roman, Philippe Lescarret... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 22:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 mars 2018

La Villa Taylor - Canesi et Rahmani

                    j     Je vous propose aujourd'hui "Villa Taylor " de Michel Canesi et Jamal Rahmani, magnifique roman écrit à quatre mains et publié chez Anne Carrère. Quatrième de couverture : Diane, jeune " executive woman " au caractère bien trempé, dirige avec succès une banque d'affaires parisienne. Son ascension professionnelle fulgurante est aux antipodes de sa vie personnelle, qui se résume à un mot : désert. Un désert dont l'aridité... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2018

Chronique d'un ailleurs

Je suis tes pasJe cherche ton regardJ'attends l'écho de ta voixChaque mot que je lis dit ton absenceJe comprends l'inéluctable"N'oublies jamais ma fille"VCL    
Posté par Madame C de D à 23:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]