LOGO_Dax

 

 

 

sans-titre

 

Mon commentaire : J'ai adoré ce livre parcequ'il m'a raconté une histoire sur une maison que j'ai vue toute mon enfance, abandonnée au dessus des flots sur un piton rocheux. J'ai vu ces fantômes des années folles vivre leurs passions derrière des fenêtres poussiéreuses. J'au vu ces poètes et ces musiciens se déchirer, s'aimer, créer...

Quelle jolie peinture d'une époque révolue où tout semblait possible dans un monde où le progrès technique emportait les hommes à toute vitesse.

Quelle jolie sonorité des sentiments intemporels d'amour, de passion et de liberté...

Quel parfum entétant d'un peuple à l'identité forte, qui reste droit dans les tourments d'un siècle conquérant...

 

Quatrième de couverture : En retournant vivre sur sa terre natale, le Pays basque, dans une Villa dangereusement perchée face à l'océan, la belle Sophie n'imaginait pas à quel point sa vie serait bouleversée. Avec son époux, Maurice, brillant entrepreneur, elle s'enivre d'abord des fastes et fantaisies des Années Folles. Biarritz est alors plus flamboyante que jamais et le rendez-vous des mondains et des artistes de toute l'Europe : Sophie y rencontre, entre autres, Ravel, Stravinsky et Chanel. Mais tout bascule lorsque Maurice, au mépris des lois basques, décide de bâtir une demeure à l'intérieur du pays. Orkatz Garay, gardien des traditions, veut lui barrer la route.
Alors que Sophie découvre d'étranges secrets sur son mari et comprend qu'elle est enfermée dans une cage dorée, elle se prend de passion pour Orkatz. Une passion violente. Le Basque aura-t-il le courage de s'opposer aux siens pour vivre ses sentiments ? Déchirée entre deux hommes, deux visions du monde, Sophie va devoir se libérer, trouver la force de devenir elle-même.
L'histoire d'une terre, l'émancipation d'une femme et l'éternel conflit entre progrès et traditions se mêlent dans ce roman, porté par une écriture énergique, empreint de secrets et porteur de courage, d'espoir, d'amour et de liberté.