Je vais vous présenter aujourd'hui "Sylvain Dornon, 58 jours de marche sur des échasses, de Paris à Moscou" publié chez Milathéa

Quatrième de couverture : Qui se souvient des exploits de Sylvain Dornon ? Ce boulanger d'Arcachon, gravissant une à une les marches de la tour Eiffel sur ses échasses landaises... Cet homme du peuple entreprenant un fabuleux voyage très médiatisé, de Paris à Moscou... Ce périple, effectué au printemps 1891, déchaina les passions des chroniqueurs et des populations. Sylvain Dornon est de ces hommes qui contribuent à la naissance des emblèmes de l'histoire. Il donna de son temps et de sa personne pour se faire connaître, lui et ses échasses. Les échasses sont restées, lui un peu moins...

Mon commentaire : C'est un livre étonnant qui m'a plongée dans un autre dimension. Magnifique périple et très contemporain par les moyens de communication utilisés dans tous les sens du terme, ce livre qui approche du roman par le rêve qu'il éveille, est remarquablement documenté par la préface de l'éditeur, Patrice Julien, avec des articles de journaux de l'époque, de dessins, de photos, d'atlas ... Récussitant ainsi unefin de XIXème siècle frénétique de découvertes et de progrès technologiques...

Extrait : "Arcachon, qui est une de nos plus joliesstations balnéaires, est aussi, à cause du public aristocratique qui le fréquente, un endroit admirablement placé pour le lancement d'un sport nouveau. C'est cette idée qui me guida lorsque, pendant l'été 1889, j'eus la première intention d'organiser des courses en échasses, et le succès répondit à mes efforts, car, aidé par quelques amateurs de La Teste, Salles et autres pays avoisinant Arcachon, je fus bientôt en mesure de donner pour la première fois ce spectacle. La première course eut donc lieu e 4 août 1889 dans le parc du Casino d'Arcachon, et elle eut un plein succès, tellement de succès même qu'une seconde réunion fut décidée pour le 1er septembre. Cette deuxième course ayant eu le même résultat, et encouragé par le succès, je partis à Paris afin de visiter l'Exposition, ce que je fis sur mes échasses. En effet, tous les parisisens et les étrangers ont pu me rencontrer du 9 au 17 septembre. C'est également pendant cette même semaine que je fis, toujours sur mes échasses, l'ascension de la tour Eiffel jusqu'à la deuxième plateforme, fait qui fut enregistré à l'époque par toute la presse. "

Belle lecture à tous...