29 mai 2017

Histoires incertaines - Henri de Régnier

Je vais vous présenter aujourd'hui "Histoires incertaines" d'Henri de Régnier, publié chez l'Eveilleur, magnifique maison d'édition bordelaise, trés joliment préfacé par Bernard Quiriny et accompagné d'estampes de James Whistler. L'Eveilleur s'attache à tirer de l'oubli de véritables pépites littéraires, comme "Pipe chien" de Francis Jammes ou "L'infirme aux mains de lumières" d'Edouard Estounié, que je vous ai présentés dans d'autres chroniques. Présentation : Ce recueil se compose de trois longues nouvelles fantastiques :... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 13:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2017

Gentilles filles, braves garçons - Roopa Farooki

   Je vais vous présenter aujourd'hui "Gentilles filles, braves garçons" de Roopa Farooki, traduit de l'anglais par Jérémy Oriol, publié aux éditions GAÏA, magnifique maison d'édition landaise à Montfort en Chalosse. Voici ce qu'en dit l'éditeur : Quatrième de couverture : Dans le Pendjab des années 1940, quatre frères et sœurs, soumis à une mère manipulatrice qui voulait juste faire d'eux « de gentilles filles et de braves garçons ». Si les frères pourront fuir pour faire des études de médecine à l'étranger, qu'en... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 14:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2017

Je ne sais pas dire je t'aime - Nicolas Robin

Je l'attendais avec impatience ! Le voilà, il vient de sortir, avec toujours cette plume si particulière, pleine de drôlerie et de tendresse, "Je ne sais pas dire je t'aime" de Nicolas Robin, écrivain né dans les Landes, et publié aux Editions Anne Carrière. Voici ce que vous pouvez lire sur la 4ème de couverture : Quatrième de couverture : Paris, tu l'aimes ou tu la quittes. C'est une injonction quotidienne pour celui (ou celle) qui se retrouve la joue écrasée contre la vitre d'un métro bondé, qui slalome entre les traces d'urine... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Petit déjeuner chez Tiffany - Truman Capote

J'avais le souvenir d'une certaine légèreté avec le film de Blake Edwards "Diamants sur canapé" avec la sublime Audrey Hepburn... L'histoire d'une cover-girl, d'un gigolo ...  une histoire d'amour et d'ambition... Un texte corrosif avec, à l'écran, Audrey Hepburn, incarnation du chic sur canapé... Or ma lecture a été toute autre ... Une autre dimension peut être ...la mélancolie ... la recherche de soi afin de s'accomplir .. Les mauvais choix ... la facilité ..; Les regrets ... ou les remords ... La déception ... la trahison... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 22:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Si c'est un homme - Primo Levi

C'est un livre à lire et à avoir .. Que vous ne possedez pas et qui vous possède. Ce n'est pas un énième témoignage sensationnel ou dramatique ... Primo Levi met le doigt sur cette peur irraisonnée de l"étranger qui devient le postulat sur lequel se fonde avec une terrible cohérence une conception du monde poussée à ses plus extrèmes conséquences pour aboutir au Lager. Le Lager apparaît comme une réalité cauchemardesque sans aucune communication avec le monde extérieur. " Le besoin de raconter aux "autres", de faire participer les... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 22:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

La route - Cormack McCarthy

Ce livre peut il être un livre de chevet ? Je viens de le lire pour la 3ème fois ... A chaque fois à des étapes différentes de ma vie ... Et à chaque fois plus prégnant, plus angoissant ... Non par les images qu'il suggère - banalisées par les films de zombies - mais par une allégorie apocalyptique de plus en plus proche ... “L'humanité n'a trouvé à ce jour sa raison d'être que dans le meurtre. Elle ne s'accomplira que dans sa propre destruction.” Andrei Stoicu Quatrième de couverture : L'apocalypse a eu lieu. Le monde est... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 20:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2017

Plonger - Christophe Ono-dit-Biot

Une amie m'avait vivement conseillé de le lire en me disant qu'elle était sure qu'il me plairait ... Une histoire d'amour ... Contemporaine ... Une de plus ... En quoi serait elle différente de ce qui fait un best-seller aujourd'hui ? C'est une magnifique histoire d'amour impossible à vivre dans l'absolu ... Quel absolu ? Paradoxe de l'Art qu'on croit porteur d'idéal amoureux dans une beauté codifée quelque soit l'époque ... Paradoxe d'une époque où il est si facile de communiquer quelque soit la distance ... et où on est plus... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 17:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]