sans-titre

Je vais vous présenter aujourd'hui "Amères pilules" de Pierre Olhagaray, publié aux éditions Cairn, magnifique maison d'édition paloise, dans la collection Du Noir au Sud.

Quatrième de couverture : Xavier Andurandéguy, commissaire de police à Bayonne navigue toujours entre un désenchantement amoureux chronique et ses passions, pour son métier, le Pays Basque et le surf. Un mystérieux sniper fait des victimes très ciblées à commencer par celle d Imanol IRATY, brillant chercheur, internationalement reconnu pour ses découvertes de médicaments révolutionnaires mais également coureur de jupons impénitent. Ces morts provoquent des drames qui nous mènent d Itxassou à Bordeaux en passant par Espelette, New-York et les Hamptons. La haine et les ambitions mènent un bal infernal au sein duquel les amours se déchirent entre passions et jalousies mortelles. De la chasse à la palombe, on passe à celle d une mystérieuse formule de produit pharmaceutique qui attire toutes les convoitises. Des femmes amoureuses, des flics sentimentaux et courageux, des salauds, des ragots, des mensonges et des secrets émaillent ce récit où les cols pyrénéens sont les rois.

Mon commentaire : Ce roman ne déroge pas à la ligne éditoriale des Editions Cairn en nous faisant découvrir ou redécouvrir de magnifiques paysages entre côte et montagne basques. Au-delà des traditionnels ingrédients dans ce genre littéraire, l'auteur pose une question essentielle. En effet, ancien dirigeant de l'industrie pharmaceutique, Pierre Olhagaray aborde le thème de l'allongement de la durée de vie de l'humanité et des capacités de notre planète à en assurer la pérennité dans de bonnes conditions, grâce à un médicament révolutionnaire. L'homme par qui arrive le scandale, se retrouve ainsi face à un dilemme éthique : repousser toujours plus loin les limites de la génétique ou continuer à se soumettre à la loi inéluctable de la nature ?

Belle lecture à tous ...