29 juillet 2019

Le 7 juillet - Chapu Apaolaza

Je vais vous présenter aujourd'hui "Le 7 juillet" de Chapu Apaolaza, pulié aux Editions Atlantica à Biarritz, et traduit de l'espagnol par Thomas Dangoumau. Quatrième de couverture : Un récit intelligent, virtuose, sur les célèbres encierros de Pampelune : Le 7 juillet vu par un coureur différent des autres. Journaliste et surtout écrivain, Chapu Apaolaza joint l'observation à la mémoire. Rien ne lui échappe. Dans ce livre plein de vacarme et d'odeurs, on passe de l'adrénaline... à une étrange quiétude. Il y a des types résolument... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juillet 2019

Fragment

Oui je poseOui j'ai fait la photo 4 fois avant de valider celle-ciFace à l'océanAu soleil couchantLa plus en adéquation avec l'instantanéitéCet instant qui sent l'infiniOù tout reste derrièreOù seul l'espoir est devantLe soleil se coucheLumineuxUne nuit de tous les possiblesAvant un matin vierge où tout est à écrireSensation fugace et intense d'être totalement maîtreLe ressacLes vagues qui vont et viennentÉternel recommencementÉternel commencementLibre de choisirDe renouveler chaque jour le désir de vieJusqu'à atteindre la... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 22:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juillet 2019

On ne choisit pas qui on aime - Marie-Clémence Bordet-Nicaise

Je vais vous présenter aujourd'hui "On ne choisit pas qui on aime" de Marie-Clémence Bordet-Nicaise, publié chez Flammarion. L'auteur vit à Dax et anime un blog "Marie-Clémence", suivi par plus de 10 000 lecteurs. Quatrième de couverture : Issue d'une famille bourgeoise et catholique, Marie-Clémence avait une vie toute tracée. A 21 ans, elle était en couple avec un garçon charmant que ses parents appréciaient, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Jusqu'au jour où Aurore, une collègue de travail, est entrée dans sa... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juillet 2019

Peine maximum - Gilles Vincent

  Je vais vous présenter aujourd'hui  "Peine maximum" de Gilles Vincent, publié chez Cairn, magnifique maison d'édition paloise. Quatrième de couverture : Février 1947, Basses-Pyrénées. Un petit garçon assiste à la pendaison de son père, chasseur de Juifs pendant l’Occupation. Soixante ans plus tard, une grande ville du sud découvre chaque jour le corps supplicié d’un vieillard. Très vite, l’enquête révèle l’origine juive des victimes. Le passé d’une ville remonte alors à la surface et lance un ex-flic, Sébastien Touraine,... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]