15 mars 2018

La Villa Taylor - Canesi et Rahmani

                    j     Je vous propose aujourd'hui "Villa Taylor " de Michel Canesi et Jamal Rahmani, magnifique roman écrit à quatre mains et publié chez Anne Carrère. Quatrième de couverture : Diane, jeune " executive woman " au caractère bien trempé, dirige avec succès une banque d'affaires parisienne. Son ascension professionnelle fulgurante est aux antipodes de sa vie personnelle, qui se résume à un mot : désert. Un désert dont l'aridité... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 janvier 2018

Le 7ème péché - Olivier Kourilsky

  Mon premier Kourilsky ! Et mon deuxième Prix Littré ...  Quatrième de couverture : Christian Arribeau, jeune médecin ambitieux et pétri d'orgueil, a planifié sa carrière pour accéder aux plus hautes fonctions, balayant tous ses concurrents. Il vient de franchir la dernière étape avant sa nomination comme professeur de néphrologie. Mais, alors qu'il sort discrètement d'un immeuble, il renverse un clochard qui s est jeté sous ses roues. Paniqué à l'idée des conséquences sur sa carrière et persuadé que personne ne l'a vu,... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2018

Dernier jour à Budapest - Sandor Maraï

Découvert avec "Les braises", je reviens avec un grand bonheur un peu trouble vers Sandor Maraï, "frère" de Zwzeig , de Roth et de Schnitzler.  Quatrième de couverture : Dernier jour à Budapest, publié en Hongrie en 1940, réunit de manière singulière deux virtuoses de la littérature hongroise du XXe siècle. Sándor Márai, l'auteur des Braises, y rend hommage à son maître, Gyula Krúdy, dandy ténébreux et personnage légendaire de la bohème littéraire de Budapest, surnommé ici Sindbad, comme le héros de plusieurs de ses nouvelles.... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 janvier 2018

Petits suicides entre amis - Arto Paasilinna

Une pépite gourmande et jubilatoire aujourd'hui avec "Petits suicides entre amis" d'Arto Paasilinna, publié chez Folio et traduit par Anne Colin du Terrail. Quatrième de couverture : Deux suicidaires se retrouvent fortuitement dans une vieille grange où ils souhaitaient partir tranquilles. Entravés dans leurs funestes projets, ils  se mettent en tête de rassembler d'autres désespérés pour monter une association. Commence alors, à bord d'un car de tourisme flambant neuf, un périple loufoque mené à un train d'enfer, des falaises... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2018

Les Bourgeois - Alice Ferney

                  Je vous présente aujourd'hui mon coup de coeur du moment "Les Bourgeois" d'Alice Ferney, publié chez Actes Sud. J'ai retrouvé avec un plaisir teinté de douce nostalgie, la plume de "L'élégance des veuves", lue il y a quelques années. Quatrième de couverture : Ils se nomment Bourgeois et leur patronyme est aussi un mode de vie. Ils sont huit frères et deux soeurs, nés à Paris entre 1920 et 1940. Ils grandissent dans la trace de la Grande Guerre et les prémices de... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 13:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 janvier 2018

Un héritage scellé sous la pierre - Jean-Paul Froustey

                          J'ai envie aujourd'hui de vous présenter un joli coup de coeur de la librairie Parenthèse à Dax, avec "Un héritage scellé sous la pierre" de Jean-Paul Froustey, publié aux éditions Lucien Souny. Quatrième de couverture : En une nuit, les projets de Julien sont réduits en cendres : le garage dont il devait reprendre la direction, l’appartement dans lequel il venait d’emménager, ses affaires personnelles… Tout, tout a brûlé. Seul... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2017

Graines de vies - Evelyne Bonhomme-Tongourian

Je vous emmène aujourd'hui dans le Limousin du XIXème siècle avec Evelyne Bonhomme-Tongourian et "Graines de vies", publiées aux éditions Lilou. Magnifique conteuse de l'âme et de ses tourments, elle esquisse avec délicatesse et humour souvent, les portraits intemporels de l'amour, la vengeance, l'apprentissage, la solitude, le deuil, avec toujours la joie de vivre qui porte. Ses nouvelles nous font entrer dans des tranches de vies et son écriture enveloppe un quotidien souvent difficile, d'un halo magique. Nous entrapercevons "...... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2017

Mémoires d'un chasseur de renards - Siegfried Sassoon

  "Mémoires d'un chasseur de renards" est publié chez l'Eveilleur, très jolie maison d'édition bordelaise, adossée au Festin. Ecrit en 1928 et reconnu dès sa parution comme un classique de la littérature anglaise, ce rompan raconte l'histoire d'un jeune orphelin, élevé dans les jupes d'une tante maniaque. Quatrième de couverture : Jeune orphelin craintif élevé dans les jupons d'une tante maniaque, George Sherston se découvre une passion pour le monde des chevaux : encouragé par un cocher bourru, il révèle un caractère... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 15:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2017

Le bédouin d'Isabelle - Abdelkader Guérine

  Je vous emmène aujourd'hui sur les traces d'Isabelle Eberhardt, exploratrice et écrivain suisse au début du XXème siècle. Grande amoureuse de l'Algérie, elle collabore au journal El Akhbar en tant que reporter de guerre, pendant les troubles à la frontière marocaine. Le Général Lyautey dira d'elle : "Elle était ce qui m'attire le plus au monde : une réfractaire. Trouver quelqu'un qui est vraiment soi, qui est hors de tout préjugé, de toute inféodation, de tout cliché et qui passe à travers la vie, aussi libérée de tout que... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 16:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 novembre 2017

Le cas Eduard Einstein - Laurent Seksik

  J'avais découvert Laurent Seksik et l'élégance de sa plume avec "Les derniers jours de Stefan Zweig", écrivain à part dans mon "panthéon" littéraire. Je l'ai retrouvé avec bonheur dans cet autre ouvrage, prétant sa voix à Eduard, fils d'Einstein, traversant les troubles internationaux sous le prisme déformé de sa folie et révélant la part d'ombre du savant. Nous retrouvons les mêmes ingrédients, la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, et le désespoir individuel. Mais avec un tel art qu'il rend unique chaque histoire .. ... [Lire la suite]
Posté par Madame C de D à 16:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]